Courbe
Études de cas

Produits Gilbert: livrer à temps grâce à la transformation numérique

Étude de cas - 2022/11/11
Investissement Québec - CRIQ

Gains de la transformation numérique sur la productivité de Produits Gilbert :

  • Élimination des retards de livraison
  • Contrôle du flux de production
  • Ordonnancement et prédictivité optimisés

Quand des enjeux de planification de la production surviennent, revoir les façons de faire s’impose. L’équipe de Produits Gilbert s’est relevé les manches et, en plus de diminuer les délais de livraison, l’entreprise a gagné en productivité et en prédictivité.

«Avant, dès qu’on recevait une commande, on la poussait en production», dit d’entrée de jeu Sébastien Gilbert, directeur de l’amélioration continue. «On avait donc beaucoup de pièces en cours de fabrication, sur toutes les machines, dans tous les départements de l’usine.» Cette façon de faire venait d’une très bonne intention, soit satisfaire la clientèle rapidement. Mais cette approche de mise en production a généré des écueils: goulots d’étranglement, contrôle de la production difficile et retards de livraisons. Il n’en fallait pas plus pour que l’équipe se mette à la tâche pour changer les choses.

Produits Gilbert fabrique des équipements pour différents secteurs, notamment ceux de la foresterie et de la construction. Un des produits phares de l’entreprise est la raboteuse, un engin complexe utilisé dans les scieries pour aplanir le bois, ainsi que les pièces de rechange pour cet équipement. Ces dernières doivent être livrées aux clients très rapidement pour ne pas nuire à leurs opérations. Les délais pour livrer des équipements neufs, quant à eux, peuvent être plus longs, sans toutefois trop s’étirer.

Contrôler son flux de production

En lançant tout en production selon une planification très limitée, l’usine atteignait vite sa pleine capacité. Traiter les demandes urgentes, comme la production de pièces de rechange, devenait alors un casse-tête. La chaîne de production perdait en efficacité et en productivité. C’est d’ailleurs le principal problème soulevé par les experts d’Investissement Québec-CRIQ lorsque Sébastien Gilbert leur a fait faire le tour de l’usine. Accompagnée par ces experts, l’équipe de Produits Gilbert a pu prendre du recul sur sa séquence de production.

L’équipe d’Investissement Québec-CRIQ a proposé plusieurs scénarios de mise en production en fonction des objectifs de l’entreprise. Celui du 80-20 a été retenu: 80% de la capacité de production est utilisée pour les équipements neufs, ce qui laisse 20% de capacité pour les commandes urgentes.

Laisser de l’espace dans la planification donne plus d’agilité et un contrôle plus efficace lorsque des imprévus surviennent.

Tirer profit du ERP pour mieux ordonnancer

Une fois le flux de production contrôlé, il est plus aisé de planifier. Chez Produits Gilbert, la majorité des équipements et des pièces produites sont personnalisés. Chaque pièce fabriquée nécessite un calibrage spécifique des machines. «Si nous fabriquons une pièce et que trois jours après, une commande rentre pour une pièce similaire, nous gagnons du temps à les fabriquer en même temps, car nous n’aurons pas à refaire les réglages de la machine», indique Sébastien. Mais encore faut-il avoir un niveau de planification qui permet une telle anticipation.

C’est là qu’un nouveau système ERP (Enterprise Resource Planning), offrant plus de possibilités que celui en place, entre en jeu. «Les conseillers d’Investissement Québec – CRIQ nous ont guidés pour tirer tous les bénéfices du nouveau ERP. Il nous fallait travailler autrement pour optimiser la planification et l’ordonnancement, en fonction de nos objectifs», se réjouit Sébastien Gilbert.

Mieux anticiper pour plus de productivité

«On voulait améliorer notre prédictivité, savoir ce qui est fabriqué dans l’usine, à quel moment, pour prendre les bonnes décisions et optimiser notre production», indique-t-il. Autrement dit, il importait que tout s’enchaine selon une planification précise. C’est chose faite! «On s’est dégagé de la capacité et on est en contrôle de notre production», se félicite-t-il.

Cette nouvelle manière de faire augmente l’agilité de l’entreprise qui peut dorénavant répondre à des demandes urgentes sans entraver le rythme de production de ses raboteuses.

«On constate qu’on a réduit nos temps de livraison sur les pièces de rechange, tout en livrant un plus gros volume de pièces. On a diminué le nombre de «en cours» et on a augmenté notre rapidité.»
- Sébastien Gilbert, directeur de l’amélioration continue chez Produits Gilbert

Un regard neuf

Pour changer ses façons de faire, il faut parfois un regard neuf, et Sébastien Gilbert l’a bien compris. «Les experts d’Investissement Québec-CRIQ parlent notre langage. On a marché le plancher de l’usine ensemble et on se comprend. Ça a été un apport de ressources, de temps, et leur vision nous sort de notre vision quotidienne. On a eu de bons conseils et on s’est fait challenger… pour le meilleur.»

Exploiter les données

L’entreprise de Roberval prévoit pousser sa transformation numérique encore plus loin, notamment par une plus grande connectivité des postes de travail de l’usine. «En sachant exactement combien de minutes une pièce passe à tel ou tel poste d’opération, on va améliorer notre prédictivité», dit Sébastien Gilbert.

Ce dernier compte bien profiter de l’accompagnement d’Investissement Québec – CRIQ pour monter une base de données. «L’entreprise pourra alors mieux contrôler ses coûts de revient et même, améliorer encore les délais de livraison!» conclut Sébastien Gilbert.

Visitez le site de Productivité innovation pour plus de solutions pour passer à l’action.

Produits Gilbert : L’accompagnement sur mesure d’Investissement Québec-CRIQ

  • Diagnostic numérique : le diagnostic numérique dresse un portrait des opérations de l’usine et des usages des outils numériques afin de lister les projets à haut gain de productivité. La vision numérique de l’entreprise est définie ou optimisée, selon les cas, et les projets technologiques sont priorisés selon les objectifs d’affaires.
  • Accompagnement à l’implantation de progiciel de gestion : accompagnement dans le choix, la préparation de l’intégration et l’utilisation d’un progiciel de gestion pour gagner en efficacité : prise de commande, approvisionnement, gestion des inventaires, planification de la production.
  • Identification de solutions favorisant le pilotage des opérations en temps réel : développement d’une vision globale et en temps réel des opérations grâce aux technologies numériques. L’objectif est d’accroitre les capacités 4.0 de l’usine pour améliorer, notamment, le suivi de la production, l’ordonnancement dynamique, le rehaussement du contrôle qualité et la réactivité en cas de problème sur la chaine de production.

Investissement Québec-CRIQ – La porte d’entrée des entreprises pour leurs projets de transformation technologique.

Productivité Innovation

Productivité Innovation une initiative d'Investissement Québec

Cette initiative d’Investissement Québec offre du financement de même que de l’accompagnement stratégique et technologique pour les entreprises ayant des projets innovants, que ce soit en matière d’automatisation, de numérisation, de robotisation et d’intelligence artificielle. Elle succède au programme Manufacturiers innovants.

Pour en savoir plus, visitez le site officiel.